Indre-et-Loire

Philippe LACROIX est notre Relais départemental Résistons! en Indre-et-Loire.

Je suis né en 1956 à Richelieu de parents ayant connus les deux guerres. Je suis retraité aviculteur indépendant et ancien conseiller municipal à Fondettes.
C’est lors d’une rencontre du MoDem en 2008 ou 2009 à Paris que j’ai osé poser la question à Jean Lassalle sur son vote lors de la convocation du Congrès par Nicolas Sarkozy, sur le traité de Lisbonne. Il m’ a répondu qu’il avait voté contre. L’ échange en haut des marches a été bref ! Je me suis senti rassuré par le fait qu au moins un député de ce mouvement démocrate soit soucieux de la démocratie, en ayant voté comme le peuple ! J’étais tellement outré de ce déni démocratique national de nos prétendus représentants.
La vie suivant son cours et les engagements locaux prenant du temps, j’ai continué à regarder parcimonieusement le chemin du Député Lassalle, suivant sa marche de loin, mais toujours intéressé et à l’écoute de la moindre information le concernant.
Celle- ci tomba au printemps 2016, sur une onde d’autoradio. Jean Lassalle candidat à l’élection Présidentielle !
Lors d’une fin de carrière ardue, mais enrichissante et assumée, il est difficile de tout gérer. Toujours est- il que la nouvelle de la création d’un mouvement à Lyon, en octobre 2016 m’ est arrivée pendant l’ été !
Il faut que j’y sois ! 3 jours, peu de moyens. Il faut absolument y aller !
Je savais qu’il fallait que nous soyons un maximum pour le soutenir et défendre notre démocratie chancelante.
3 jours très enrichissants, permettant de découvrir un peu le personnage et la diversité extraordinaire des participants. La liberté de parole, ENFIN ! dans un mouvement politique. Une écoute de tous les instants qu’ il a fallu répandre aussi ! Mais nous y sommes.
Nous prenons le temps de nous écouter et de nous entendre !
Les parrainages puis la campagne ont suivi. Je suis fier de mes deux Maires Parrains en Indre et Loire. Oui, deux seulement, mais la lutte était âpre et sérieusement contrôlée pour ces chers «  parrains » (!!!!) comme le rapportait le quotidien local dans son édition du 11 mars 2017.
116 parrainages sur un potentiel de 340 ! Peut-on encore parler d’engagement politique de nos élus tourangeaux !!!!
La campagne avec peu de moyens, et l’enthousiasme aidant et les rencontres magnifiques ont laissé de sacrés souvenirs !!! Que de liens tissés.
J’ai continué à suivre, et dans la mesure de mes moyens à aider Jean Lassalle. Le mouvement s’est structuré doucement et en évitant le carcan ! Jean Lassalle était certainement le candidat le plus libéral (dans le sens propre du terme en français ! et il y a beaucoup à dire sur ce mot, comme d’autres, trop souvent galvaudés ) de la dernière élection présidentielle.
Il m’ a demandé d’ être son relais départemental pour la Touraine, ce que j’ ai accepté.
Pour préciser un peu, La Touraine correspond à peu près au département d’Indre-et-Loire. Elle a juste, à peu près, redonné au Loir et Cher, à l’Indre et à la Vienne, ce que l’ Anjou, le Maine et le Poitou lui ont rendu. J’aime ces racines provinciales qui chantent bon la variété de nos terroirs et de nos territoires, qui fleurissent nos paysages d’une multitude de formes, d’essences et de couleurs.
C’est ce besoin d’humanité, d’échanges, de vie qui nous rassemble. Ce besoin de politique qui est la gestion de nos besoins communs. Tout ce qu’actuellement avec cette crise sanitaire médiatique, le pouvoir financier essaie de détruire pour imposer un ordre autoritaire qui maîtrise et méprise l’humain pour le faire retomber en esclavage.
Nous arrivons à un moment important pour l’Humanité.
Il nous appartient à chacun de prendre nos responsabilités. Déjà comprendre ce qui se passe. Et porter cette parole forte de Jean Lassalle “pour que l’ homme retrouve l’homme”, sinon nos enfants auront une vie déshumanisée où une minorité leur imposera un système totalitaire macabre.
Il nous faut retrouver la force politique en reprenant le contrôle de notre monnaie et de nos lois avant que le monde financier s’en soit complètement accaparé les manettes.
Ni paraître, ni avoir, ÊTRE
Résistons !

Abonnez-vous à la page Facebook ci-contre ou contactez notre relais départemental directement par e-mail : relais37@resistons-france.fr