Communiqué Fête du travail

1 Mai 2020 | A l'affiche, Communiqués de presse

Chers amis, en ce 1er mai je vous souhaite une bonne fête du travail.

Poursuivons notre combat pour la défense du droit du travail.

Luttons ensemble pour que cessent la souffrance au travail et le management toxique qui brise la vie de nombreux travailleurs.Combattons avec force le diktat de la finance spéculative qui impose ses règles et ses lois au marché du travail. Dans le contexte actuel je pense à tous les travailleurs qui ont peur pour leur avenir. Il est de notre devoir de les protéger, de les rassurer et de mettre tous les moyens nécessaires pour assurer leur retour serein à l’emploi. Dans ce contexte sanitaire si particulier, je souhaite relayer cet appel « pour défendre la santé, l’hôpital public, les établissements du médico-social et du social ».


Résistons! Et préparons dès maintenant le monde du travail de demain.


Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques et président du mouvement Résistons!

D’autres actualités

Soutien de Jean Lassalle à Martine Wonner

Soutien de Jean Lassalle à Martine Wonner

Ci-dessous, la lettre que Jean Lassalle a écrite en soutien à Martine Wonner, convoquée devant la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins du Grand-Est. André Bercoff (Sud Radio) cite ce texte en préambule d'un entretien avec Martine Wonner.

Retour sur les rencontres Résistons

Retour sur les rencontres Résistons

Le mot de Jean Lassalle, Président de Résistons ! Chères Résistantes, Chers Résistants, Je remercie celles et ceux qui sont venus aux rencontres Résistons ! que j’ai souhaitées tenir les 6,7, 8 et 9 octobre derniers afin d’échanger posément ensemble. J’ai aussi...

Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Inscrivez- vous, dès maintenant, en précisant vos jours de présence à contact@resistons-france.fr Chers Compagnons, Chers Amis, J'ai quitté le 50 Bd Malesherbes ce jeudi midi avec Valérie Ducout qui me redescend sur Bordeaux. Nous étions là depuis ce lundi. Nous avons...