03/04/2019

 

Résistons!

            Jeudi 28 février notre président Jean Lassalle s’est rendu au Salon de l’agriculture à Paris. Accompagné d’une délégation de Résistons!, il est allé à la rencontre de nos agriculteurs et des nombreux visiteurs présents dans les travées.

Les agriculteurs et les exposants ont été nombreux à échanger avec Jean Lassalle sur des sujets et des enjeux essentiels à la survie de notre agriculture française. Force est de constater leurs grandes inquiétudes, ô combien compréhensibles!, dans ce contexte de grands défis pour nos agriculteurs. 

Durant toute la journée, un nombre incroyable de personnes l’ont interpellé, sollicité pour une photo, un témoignage, une aide et pour goûter des produits du terroir ou découvrir les animaux de nos si belles régions de France. 

 

 

Et pourtant, rien de tout cela n’a été retranscrit dans nos médias, pourtant très nombreux, mais obnubilés par le passage de la présidente du RN. Mis à part quelques rares courageux, encore sensibles au nécessaire pluralisme politique, la plupart ont soigneusement évité de lui donner la parole ! Nous avons alors mobilisé les réseaux sociaux, qui ont permis de palier quelque peu cette absence de couverture médiatique. Visites de stand, rencontres, entretiens et étreintes ont été relayés pour rendre compte de la réalité du terrain. Plus de 700 000 personnes ont été touchées par les différentes publications, sans compter les nombreuses photos publiées par les visiteurs !

            Hélas, cette communication exclut des femmes et des hommes, tous ceux qui sont encore très attachés au journal papier et au JT quotidien. Les réseaux sociaux ne devraient être que des amplificateurs et non pas des canaux principaux d’information.

Qui a parlé, avec force et conviction, des réalités quotidiennes de nos agriculteurs ? Jean Lassalle se bat depuis toujours pour défendre nos territoires ruraux et leurs agriculteurs. Avec les militants de Résistons!, il a mis au cœur des réflexions et des propositions, le sujet « Campagnes de France, grande cause nationale » ! C’est le programme qui a été porté lors de la présidentielle 2017. Nous nous battrons encore et toujours pour alerter sur leur déclin, sur le taux vertigineux du suicide de nos agriculteurs, sur le nécessaire maintien des services de proximité dans ces territoires délaissés, sur les difficultés de transmission de leur patrimoine … Oui, nous nous battrons encore et toujours pour l’égalité des chances sur l’ensemble du territoire !