Côtes-d’Armor

David BOUSSION est notre Relais départemental Résistons! dans les Côtes-d’Armor

Né en 1970, je suis marié et père de 4 enfants issus de notre couple franco-philippin, et scolarisés en école bilingue français-breton, étant très attaché aux identités régionales. Une de mes filles, alors âgée de 10 ans, a d’ailleurs remporté le premier prix de la dictée en breton en 2021. J’ai par ailleurs vécu aux Philippines, pays que je connais très bien et où les particularismes régionaux sont préservés sans aucune peur de perte d’identité nationale.  

J’ai beaucoup voyagé, aux Etats-Unis d’Amérique où j’ai été invité en tant qu’intervenant dans une conférence internationale interreligieuse, au Japon, en passant par le Sénégal.

Autodidacte, j’ai travaillé de 1989 à 2021 en tant qu’aide-soignant, pendant que je passais un DAEU Littéraire (équivalent du Bac pour les personnes étant en situation professionnelle) à l’âge de 48 ans, puis un DU en Droit, Religions et Sociétés (référent laïcité) et enfin un Master de Recherche en Sciences humaines et Sociales, parcours Religions et Sociétés (sociologie, Histoire et philosophie) à Bordeaux-Montagne. Ce sont ces deux derniers diplômes qui m’ont fait être sollicité pour des interventions sur le fait religieux et son rapport à la société, mais aussi à écrire dans des revues comme la revue protestante Réforme ou encore à participer à la rédaction d’ouvrages. Mes deux mémoires portaient sur le protestantisme en Bretagne et son impact sur la langue bretonne, et sur une branche du Judaïsme et ses rapports socio-culturels dans les pays où elle se développe. Je suis sollicité aussi par la Fondation de l’Islam de France, mais aussi d’autres organismes sur la vision d’un Islam de France.

Engagé au niveau associatif, avec des actions culturelles, sportives et humanitaires, je participe pleinement depuis des années à la société civile. J’ai par ailleurs toujours été très sensibilisé par le droit des minorités qui composent notre pays, qui représentent véritablement la France, et non une vision étriquée et pariso-parisienne de celle-ci. Ce sont ces minorités, avec leurs caractéristiques, leurs langues, leurs cultures, quoi ont fait, font encore et feront la France de demain. Cette France qui s’est toujours enrichi des apports et diversités.

Je me réjouis d’ailleurs que Jean Lassalle soit pour la ratification du droit des langues minoritaires et régionales en France, et qu’il prenne à cœur les spécificités de nos régions. Une France qui ne se veut pas exclusive, et qui ne l’a jamais été sauf dans ses heures les plus sombres où le Protestant, le Juif et le Musulman n’étaient pas considérés comme français. Une France qui se rattache réellement à la signification de la laïcité à la française, c’est-à-dire qui laisse à chacun de droit et le choix de croire ou de ne pas croire, de ne pas stigmatiser un citoyen par rapport à une religion présupposée ou réelle à cause de ses origines.

Syndicaliste depuis que je travaille, je suis pour une France véritablement sociale, où les acquis durement acquis, parfois au prix du sang versé, sont appliqués et non remis en cause, où une personne ayant travaillé durement sa vie à le droit de profiter pleinement de sa retraite sans être à l’article de la maladie ou de la mort. Une France où l’entraide et la solidarité est une réalité, et que l’on retrouve d’ailleurs dans les quartiers tant décriés et dans les milieux ruraux sans qu’on ait besoin de l’imposer. Une France où chacun puisse se retrouver autour de valeurs communes sans oublier ses particularismes. Enfin une France de bon sens et véritablement humaniste, où l’humain et son environnement passe en premier et non par des règles établies et calculées froidement dans des bureaux loin des réalités.

C’est en cela que je me reconnais dans les démarches de Jean Lassalle, et le fait que souvent on le prenne en dérision à cause de sa sincérité, sa spontanéité et sa convivialité réelle, est pour moi un signe plus que rassurant, démontrant ainsi que nombre de politiciens sont uniquement dans une démarche politco-politicienne, calculatrice et moquent bien des qualités qui font un être humain.

Abonnez-vous à la page Facebook ci-contre ou contactez notre relais départemental directement par e-mail : relais22@resistons-france.fr