Régionales 2021: déplacement en Charente-Maritime

10 Mai 2021 | A l'affiche, Résistons!

Ce lundi je me suis rendu en Charente Maritime, avec les conseillers régionaux Eddie Puyjalon et Yves d’Amécourt. J’y ai rencontré Catherine Soullié, tête de liste dans ce département aux élections régionales. Elle était accompagnée de ses colistiers, notamment de Christophe Bouyer, Jacqueline Deneuve, notre relais départemental Résistons avec Jean Lassalle en Charente-Maritime.

Nous avons commencé notre périple à Brouage, au restaurant la Conserverie, victime comme tous les restaurants des décisions du gouvernement pendant cette crise sanitaire. Ce département est pourtant celui de France où le taux d’incidence est le plus bas. Ce gouvernement jacobin loge tout le monde à la même enseigne … alors que dans le même temps il nous promet une loi « 3D » comme « DÉCENTRALISATION, DIFFÉRENCIATION ET DÉCONCENTRATION » …

A l’invitation du maire, nous nous sommes ensuite rendus au port de Bourcefranc-le-Chapus, pour une rencontre avec les pêcheurs professionnels et les pêcheurs à pied. J’ai rappelé à cette occasion mon projet de développement des voies maritimes et des ports français.

Chez un ostréiculteur de Marennes-Oléron sur le site de Daire à Bourcefranc, j’ai rencontré un jeune ostréiculteur qui reprend le métier et l’entreprise de son père. Nous assistons à la récolte des naissains, qui sont ensuite envoyés dans tous les parcs à huitres de France.

Puis nous nous rendons sur une exploitation agricole en circuit court à Echillais. Des générations d’agriculteurs me font partager leur passion pour une agriculture toujours plus respectueuse de l’environnement.

Je finis mon périple par une rencontre avec les opposants à l’éolien à Saint Crépin. Cet investissement très discuté suscite la profonde indignation de l’ensemble des riverains accablés par une telle artificialisation de leur paysage. Au sommet des crêtes de leurs magnifiques collines de blé, 130 mètres pour la tour et 70 pour la pale, soit 200 mètres de haut pour chacune d’entre elles. Elles sont tellement rapprochées qu’on a l’impression qu’elles pourraient se toucher. Le tout contre la volonté des habitants concernés. Je souhaiterais pour ma part que les milliards engloutis dans l’éolien soient investis dans la recherche, notamment consacrée à d’autres énergies renouvelables.

C’est la recherche qui a fait la grandeur de la France. Quand on ne cherche plus, il ne faut pas s’étonner qu’on ne trouve pas !

D’autres actualités

Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Inscrivez- vous, dès maintenant, en précisant vos jours de présence à contact@resistons-france.fr Chers Compagnons, Chers Amis, J'ai quitté le 50 Bd Malesherbes ce jeudi midi avec Valérie Ducout qui me redescend sur Bordeaux. Nous étions là depuis ce lundi. Nous avons...

Bonne rentrée !

Bonne rentrée !

Bonne rentrée à toute la communauté éducative ! Vous les passeurs des principes fondamentaux de notre République. Vous qui transmettez le savoir et œuvrez à la réussite de nos enfants. Cette rentrée vous l’effectuez dans une « situation tendue », selon l’expression...

Prenez date ! Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Prenez date ! Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Chères Résistantes, chers Résistants, Nos Rencontres Résistons!se tiendront du jeudi 6 au dimanche 9 octobre prochain à Paris. Nous vous enverrons le programme et les détails logistiques prochainement.  Nous avons un grand...