Pour le droit au choix de l’instruction en famille

11 Fév 2021 | A l'affiche, Interventions de Jean Lassalle à l'Assemblée Nationale, Jean Lassalle

Projet de loi « Respect des principes de la République » et son article 21 en débat actuellement à l’Assemblée nationale.

Le droit au choix de l’instruction en famille est un droit très ancien et confirmé depuis toujours par les lois.Seuls 0,5 % des enfants sont concernés par ce choix en France. Ce choix répond à une multitude de situations pour lesquelles l’Education nationale n’a pas de solutions et il faut l’admettre. N’oublions pas que l’instruction en famille, dans de très nombreux cas, est une solution ultime pour certains enfants. Parmi eux, des victimes de harcèlement à l’école, des élèves en échecs scolaires qui se sentent rejetés ou pas compris par leurs camarades, leurs enseignants, et la société. Il y a aussi des élèves avec des maladies non-reconnues, incompatibles avec une scolarisation classique. Certains doivent concilier des engagements sportifs ou culturelles avec leur scolarité. Et nombre d’autres cas encore. N

’oublions surtout pas que derrière ces enfants il y a des parents avec un engagement extraordinaire et exemplaire, qui sacrifient de leur temps à leur éducation dans l’intérêt supérieur de leur enfant.

La lutte contre la radicalisation ne doit pas nous faire perdre les acquis républicains et qui ont fait leurs preuves. Il est de notre devoir de poursuivre la lutte contre ceux qui s’attaquent à notre République et à nos valeurs, mais ne nous ne trompons pas de combat. C’est pourquoi nous devons augmenter les moyens de contrôle et d’accompagnement des familles dans l’instruction en famille, mais en aucun cas nous attaquer à ce droit fondamental que constitue le choix de l’éducation pour nos enfants. La radicalisation de certains doit être combattue mais ne doit pas nous pousser dans les mêmes formes, qu’elle représente elle-même, celles de l’extrême.

C’est pourquoi, comme de très nombreux parlementaires, j’ai déposé un amendement pour demander la suppression de cet article 21.Nous ne pouvons pas abandonner sur le chemin les minorités au nom des combats de la majorité.

Notre collègue du groupe parlementaire Libertés et Territoires, le Député Charles de Courson a pris la parole en notre nom ⤵️https://m.youtube.com/watch?v=VwAEs4bIkR0

D’autres actualités

Régionales 2021 : Relocalisons notre production agricole !

Régionales 2021 : Relocalisons notre production agricole !

Jeudi 29 avril, j’étais en visite chez Lydia et Laurent Groussin éleveurs de bœufs gras de #Bazas à #Casteljaloux en Lot-et-Garonne. J’étais accompagné d’élus locaux : Alain Merly, conseiller départemental et ancien député, Julie Castillo, maire de Casteljaloux, Yves...

1er mai : Combattre la souffrance au travail

1er mai : Combattre la souffrance au travail

Chers amis, En ce 1er mai je vous souhaite une bonne fête du travail. Continuons à défendre plus que jamais le droit du travail. Je pense à toutes celles et ceux qui, dans ce contexte si particulier, ont perdu leur travail. A tous ceux qui n’ont pu exercer leur...

Article de Néon Mag sur le vote blanc

Article de Néon Mag sur le vote blanc

Retrouvez cet article de NEON qui évoque entre autres ma proposition de loi (PPL) sur la reconnaissance effective du vote blanc. Il réouvre le débat : « Le vote blanc peut-il vraiment améliorer la démocratie et l’offre politique ? ». Ma réponse extraite de ma PPL : «...