Gestion de la sortie de la crise sanitaire

25 Mai 2021 | A l'affiche, Interventions de Jean Lassalle à l'Assemblée Nationale, Jean Lassalle

Ce mardi 25 Mai, la loi relative à la sortie de la crise sanitaire a été votée par l’Assemblée nationale.

Elle avait fait l’objet d’une première lecture devant l’Assemblée nationale et le Sénat. Son texte a été définitivement arrêté par la commission mixte paritaire. Lors de sa première lecture à l’Assemblée nationale, sans enjeu décisionnel, j’ai exercé mon rôle de député et j’ai tenté de faire évoluer le texte.

Je voulais vérifier si sur un texte aussi grave il était possible sur un sujet aussi grave de trouver un consensus politique.

J’ai essayé. Je suis aussi l’un des très rares députés à avoir défendu l’idée qu’il était incompréhensible que les discothèques soient les seules à être exclues de toutes les mesures. Elles touchent plus de 40 000 salariés et jouent un rôle indéniable dans la vie sociale de notre jeunesse. Cette dernière a déjà tellement souffert depuis le début du Covid. Que vont devenir ces établissements ruinés ? Où iront dès cet été, nos 10 millions de jeunes ? Dans des raves-party sauvages et interdites ? A l’étranger, où ils ne trouveront pas forcément la sécurité que nous avions le devoir de leur proposer ?

Lors de cette première lecture, j’ai donc voté l’article premier et me suis abstenu à l’occasion du vote global.

Au final, ce soir, malgré quelques aménagements à la marge, ce texte continue à imposer les mesures telles que le pass-sanitaire, le couvre-feu, la possibilité de restrictions par décret. Cela ne ressemble pas à une sortie de crise sanitaire.

C’est pourquoi, j’ai voté « CONTRE » ce texte qui ne contient ni clause de revoyure concernant la date de la fin de l’état de crise, ni de date de réouverture pour les discothèques.

Le Ministre envisage toutefois de débattre de mesures spécifiques les concernant. Je me suis opposé à tous les textes, sans exception, qui nous ont été présentés depuis le début du Covid. Les arcanes du Parlement et l’organisation des différents débats antérieurs au vote d’un texte ne sont pas toujours explicites et lisibles pour tous. Je remercie très chaleureusement celles et ceux qui n’ont pas douté de moi malgré le tintamarre sciemment organisé sur les réseaux sociaux par quelques adversaires politiques.

D’autres actualités

Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Inscrivez- vous, dès maintenant, en précisant vos jours de présence à contact@resistons-france.fr Chers Compagnons, Chers Amis, J'ai quitté le 50 Bd Malesherbes ce jeudi midi avec Valérie Ducout qui me redescend sur Bordeaux. Nous étions là depuis ce lundi. Nous avons...

Bonne rentrée !

Bonne rentrée !

Bonne rentrée à toute la communauté éducative ! Vous les passeurs des principes fondamentaux de notre République. Vous qui transmettez le savoir et œuvrez à la réussite de nos enfants. Cette rentrée vous l’effectuez dans une « situation tendue », selon l’expression...

Prenez date ! Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Prenez date ! Rencontres Résistons! du 6 au 9 octobre 2022

Chères Résistantes, chers Résistants, Nos Rencontres Résistons!se tiendront du jeudi 6 au dimanche 9 octobre prochain à Paris. Nous vous enverrons le programme et les détails logistiques prochainement.  Nous avons un grand...