Allocution du Président et boycott du vote sur les mesures proposées

2 Avr 2021 | A l'affiche, Interventions de Jean Lassalle à l'Assemblée Nationale, Jean Lassalle

Depuis le début de la crise, le pouvoir exécutif aligne sa politique sur les capacités d’accueil de nos hôpitaux et particulièrement de nos services de réanimation. Mercredi soir, le président Emmanuel Macron a annoncé une mobilisation accrue « pour porter dans les prochains jours, notre capacité à un peu plus de 10 000 lits ». En mars 2020, il annonçait déjà un plan massif pour l’hôpital pour « porter les capacités au-delà des 10 000 lits » …

Depuis un an, les promesses se succèdent dans un manque total de cohérence et d’anticipation. Nous payons 30 ans d’abandon de nos services de santé, accentué dès le début du mandat d’Emmanuel Macron. Depuis un an, la politique sanitaire révèle un manque cruel de personnel soignant et de moyens sanitaires : d’abord les masques, les tests puis aujourd’hui les vaccins.

Après un an de crise les hôpitaux, les soignants, les patients et les Français sont épuisés. Aucune leçon n’est tirée. Pas plus de lits, et toujours des fermetures … Pas de formation pour les soignants, aucune augmentation significative de leurs rémunérations. Nous devons fournir un effort et des moyens exceptionnels pour répondre aux besoins sanitaires.

De surcroît, l’exécutif se félicite de leur gestion de crise. Les Français ne sont pas dupes. Ils attendent une gestion à la hauteur des enjeux. A J -2, on annonce la fermeture des écoles et la mise en place de cours à distance. Ce manque d’anticipation met en désarroi total des familles entières et la communauté éducative face aux dispositions nécessaires.

Puis jeudi, le Gouvernement nous demande de voter des décisions déjà actées la veille. L’usage de l’article 50-1 démontre une fois encore le mépris des parlementaires, avec ce régime d’exception confortablement installé. Au lieu de rassembler, de respecter le travail de l’opposition, de trouver ensemble des solutions adéquates et adaptées, il multiplie les recours aux décrets, ordonnances, et votes sans incidence.

Je me suis donc abstenu, comme l’ensemble de notre groupe Libertés et Territoires.

D’autres actualités

Régionales 2021 : Relocalisons notre production agricole !

Régionales 2021 : Relocalisons notre production agricole !

Jeudi 29 avril, j’étais en visite chez Lydia et Laurent Groussin éleveurs de bœufs gras de #Bazas à #Casteljaloux en Lot-et-Garonne. J’étais accompagné d’élus locaux : Alain Merly, conseiller départemental et ancien député, Julie Castillo, maire de Casteljaloux, Yves...

1er mai : Combattre la souffrance au travail

1er mai : Combattre la souffrance au travail

Chers amis, En ce 1er mai je vous souhaite une bonne fête du travail. Continuons à défendre plus que jamais le droit du travail. Je pense à toutes celles et ceux qui, dans ce contexte si particulier, ont perdu leur travail. A tous ceux qui n’ont pu exercer leur...

Article de Néon Mag sur le vote blanc

Article de Néon Mag sur le vote blanc

Retrouvez cet article de NEON qui évoque entre autres ma proposition de loi (PPL) sur la reconnaissance effective du vote blanc. Il réouvre le débat : « Le vote blanc peut-il vraiment améliorer la démocratie et l’offre politique ? ». Ma réponse extraite de ma PPL : «...